Acheter une voiture au Chili

Vous êtes décidé à acheter une voiture ?

Sans rentrer dans le débat 4×4 ou pas, occasion ou neuve… voici un récapitulatif des démarches à accomplir :

Obtenir un RUT (Numéro d’identification) auprès du SII (registre des impôts internes)

Rendez-vous sur le site du SII (http://www.sii.cl) (choisissez la commune et vous trouverez l’agence la plus proche de chez vous). Vous allez à l’agence puis à l’accueil, vous demandez un N° de RUT provisoire avec votre passeport (si vous êtes de passage).

Attention : depuis fin 2015, vous devez vous présenter au SII accompagné d’un “parrain”, c’est à dire une personne chilienne (ou étranger avec la résidence). Elle n’a pas à se porter garant pour vous et n’engage pas sa responsabilité ultérieure. Elle doit simplement se libérer pour vous accompagner 1h environ. Comme vous êtes nombreux à nous demander de l’aide sur le sujet, veuillez noter que les bénévoles de Santiago Accueil se concentrent sur l’organisation d’évenements profitant à tous les français et membres, et que nous pouvons donc pas vous accompagner. Nous vous conseillons de demander autour de vous en arrivant.

Trouver la perle rare :

Pour la recherche de voitures d’occasion, nous vous recommandons ce site internet : www.chileautos.cl.

Mais aussi les sites d’annonces plus généralistes:
http://www.olx.cl/
http://www.elrastro.cl/
http://www.cochesenred.com/
http://www.coches-usados.net/Chile/
http://www.yapo.cl/

Toutefois, il est parfois moins compliqué d’acheter directement chez un concessionnaire (car dealer) puisqu’ils s’occupent des formalités. Mais, il est tout de même conseillé de faire faire une inspection par un garagiste tiers.

Sachez aussi que si votre séjour au Chili doit être assez long, le choix d’une voiture neuve est sans doute moins compliqué car toutes les démarches sont prises en charge par le vendeur et que les occasions n’ont pas de véritables « cotes », ce qui implique que, parfois, une neuve peut être plus rentable…

 

Vous avez trouvé la « perle rare » :

– Vérifiez les antécédents de la voiture (amendes en cours, etc…)
– Vérifiez qu’elle possède les documents nécessaires à la vente (permiso de circulacion, seguro, certificante de emissiones contaminants, certificado de revision tecnica)
– Visite de pré compra :
Faites amener le véhicule dans un garage pour une visite de « Pré Compra », soit un inspection/diagnostic de pré-achat (Il vaut mieux aller dans un grand garage de marque pour plus de sécurité).

Changement de propriétaire :

Le compromis de vente doit être signé devant un notaire pour effectuer le changement de propriétaire.
Vous pouvez aussi réaliser cette démarche au registre civil (auprès des mairies) mais vous risquez d’attendre quelques heures.

Lorsque la voiture est d’occasion, il n’y a pas de changement de plaques, vous gardez les mêmes.

Vous continuez à rouler avec le certificat d’immatriculation de l’ancien propriétaire et le papier du notaire jusqu’à ce que votre certificat d’immatriculation arrive à votre adresse au Chili (celle que vous aurez donnée).

Le nouveau certificat d’immatriculation (Certificado de Inscripción del Registro Nacional de Vehículos Motorizados del Registro Civil) arrive en un mois normalement.

L´assurance :

Une assurance de base est attachée à la voiture (SOAP).

Pour être assuré en dehors du Chili, et il faut prendre une assurance internationale de responsabilité civile pour la voiture qui est valable dans les différents pays d’Amérique du sud. L’assureur MAPFRE, par exemple, offre ce type d’assurance, le RCI et le SOAP.

Le tag pour l´autoroute urbaine :

Pour circuler à Santiago, vous aurez aussi besoin du Televia/TAG, un dispositif électronique qui doit être installé sur votre pare-brise et qui permet le péage automatique du droit d’entrée sur les autoroutes de la métropole. Vous pouvez vous le procurez en ligne et le faire envoyer chez vous mais attention, vous devez être présent lors de la réception. Vous trouverez les informations sur ces sites:

http://www.tag.cl

Vous pouvez aussi vous procurer un pass journalier comme alternative. Avec cette carte, vous pouvez voyager à travers les concessions d’autoroutes différentes à Santiago. Le passage valide pour une journée vous permet de parcourir toute la journée les cinq autoroutes urbaines (Vespucio Nord Vespucio South Central Expressway, Costanera Norte et tunnel de San Cristobal), peut être acheté 30 jours avant le transit ou jusqu’à deux jours après.

L’autre alternative est le col Day Late unique, qui peut être acheté à partir du troisième jour jusqu’à 20 jours après avoir conduit sur quelques-unes des concessions autoroutières à Santiago.

Les points de vente sont nombreux. Bientôt vous pourrez acheter en ligne COPEC, Servipag ou l’achat en-ligne sur le site web de l’une des cinq routes.

Rappelez-vous que lorsque vous ferez votre achat, vous devrez présenter le numéro de licence (plaques), le type de véhicule que vous avez et les dates pendant lesquelles vous utiliserez le laissez-passer.

Ne vous inquiétez pas si vous n’avez pas de TAG, mais essayez de le faire le plus rapidement possible si vous habitez à Santiago et que vous utilisez habituellement les autoroutes.

Si vous voyagez dans la capitale, vous pouvez très facilement acheter votre passage à la journée et ainsi éviter de payer une amende (multa) pour conduite sans l’appareil Televia.

 

Vos papiers !

En résumé, voici les documents dont vous aurez besoin pour circuler au Chili:
– Certificado de inscription : Certificado de dominio vigente del automóvil, emitido por el Registro Nacional de Vehículos Motorizados (RNVM) (certificat d’immatriculation)
– Certificado de Revisión Técnica (certificat d’inspection technique plus le collant installé sur le pare-brise)
– SOAP (Assurance obligatoire)
– Plaques
– Televia/TAG installé sur le pare-brise

Et, pour traverser les frontières, voici les documents dont vous aurez besoin :

– Certificado de dominio vigente del automóvil, emitido por el Registro Nacional de Vehículos Motorizados (RNVM).
– Carte nationale d’identité (RUT) ou passeport en vigueur.
– Autorisation notariée du propriétaire du véhicule, si le conducteur n’est pas le propriétaire de la voiture.

(Penser à demander une autorisation de sortie du territoire devant notaire si vous souhaiter voyager dans les 3 semaines qui suivent l’achat de votre véhicule car le « pardon » (titre du véhicule) ne sera pas encore édité)

Le véhicule doit avoir:
– Permiso de Circulación (permis de circulation)
– Certificado de Revisión Técnica (le certificat d’inspection technique)